Les menaces sur la production de café se poursuivent : certains pays producteurs tirent la sonnette d’alarme !

Le premier forum mondial des principaux pays producteurs de café a eu lieu l’été dernier en Colombie sous l’égide de l’OIC (Organisation Internationale du Café, 43 pays exportateurs et 7 pays importateurs) pour faire face aux conséquences du changement climatique sur la production de café qui devrait être affectée à hauteur de près de 50 %... La sonnette d’alarme est tirée par l’OIC qui met en avant les fortes pluies et les variations extrêmes des températures dans plusieurs endroits du globe.

L’OIC constate ainsi que depuis environ trois ans, la production serait inférieure à la consommation et ce en raison des changements climatiques évoquées précédemment. Si l’on prend comme unité de mesure un sac de café de 60 kilos, les données sont les suivantes pour les trois dernières années : manque de 3 millions de sacs en 2014 et 2015 ; manque de 1,2 million de sacs en 2016. Le pessimisme reste de mise pour l’année 2017 : le Brésil se prépare à une baisse de plus de 10 % de sa production de café et la Colombie serait également face à une baisse importante de sa production.

S’agissant de la consommation du café au niveau mondial, les informations sont les suivantes : depuis 2012, cette consommation affiche une croissance annuelle moyenne de 1,3 % qui a doublé en vingt ans, dépassant là 1,2 kilo en moyenne / habitant / an. Chaque jour, ce sont ainsi plus de 2 milliards de tasses de café qui sont consommées dans le monde.

 

Source : Navsa